Partagez | 
 

 R'fal Kalen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Alchimiste
Age du Personnage : 32 ans
Race : Dragon
Métiers : Alchimiste
Argent : 1400

MessageSujet: R'fal Kalen   Mer 16 Jan - 20:36

R'fal Kalen




Age :
32 ans
Sexe :
Masculin
Race :
Dragon
Métier :
Alchimiste
Milieu social :
Riche
Physique :

Sous sa forme originelle, il est de grande taille, dépassant facilement un homme normal. Ses écailles sont de couleur noire, aux reflets et nuances verdâtres. Il possède de nombreuses cornes, dont une grande paire faisant sa fierté. Il possède deux ailes, ses griffes sont venimeuses et son souffle corrosif. En forme humaine, il s'agit d'un grand homme, à la musculature peu développée et de poids moyen. Il possède deux marques de couleur verte sur son visage, l'un des détails le caractérisant parmi tant d'autres. Il s'habille généralement en vêtements légère, aux couleurs claires.

Psychologie :

- Qualités : franc, persuasif, discret, intelligent, débrouillard.
- Défauts : rancunier, taciturne, profiteur.

L'Histoire

Originaire du monde sauvage d'Apianä, R'fal Kalen a toujours été habitué a vivre dans un environnement où il faut savoir se débrouiller. Pas mal de dragons vivent en meute, rassemblés pour faciliter leurs conditions de vie mais aussi pour appuyer leur supériorité. Mais contrairement à tous ceux-là, notre dragon a lui toujours vécu seul et se fiche bien de savoir s'il est influent ou non, il laisse cela aux grandes brutes qui n'ont aucun autre objectif que d'affirmer leur envie de domination et de supériorité. Il n'a jamais ressenti l'envie d'avoir sa propre progéniture, et on pourrait facilement le comparer à un genre d'ermite. Il ne déteste pas spécialement le compagnie, mais disons qu'il aime être dans un calme constant, afin de profiter du silence apaisant et de se concentrer à enrichir sa connaissance du monde. La flore et la faune de cet univers est vaste et varié, chose que notre dragon n'a pas hésité à mettre à profit. Le marchandage est roi et permet d'accéder a bien des ressources, et grâce aux connaissances qu'a acquis R'fal à propos des plantes lui a permis de bien vivre et d'accumuler pas mal de richesses. Il jouait un peu le rôle d'un guérisseur, sachant quelles plantes ou quels fruits sont bénéfiques pour chaque race et chaque organisme, mais aussi parfois celui d'un guide des plantes et de la flore, car il connaissait une bonne partie de ce vaste monde comme sa poche. Alors que sa forme de dragon lui permet de voyager rapidement, sa forme humaine était sacrément pratique pour récolter tout ce dont il avait besoin. Quand il avait besoin d'affronter des créatures, il avait juste à marchander quelques possessions contre une protection temporaire. Bien que sa forme de dragon lui permettait de se défendre, il n'était pas non plus très fort.

Il passait donc au final plus de temps sous forme humaine que sous sa forme originelle, bien qu'il préférait largement cette dernière. Il se supportait pas de passer plus d'une journée entière en forme humaine, cela l'énervait intérieurement et il pouvait devenir très désagréable - il valait mieux éviter sa route à ce moment-là. Il a vécu une bonne partie de sa vie sans accrochage ni aucun soucis majeur. Mais tout bascula au jour où il décida de prendre un apprenti à sa charge. Il se nommait Daryk, lui aussi était un dragon, mais il était totalement différent de son maître. Ce jeune insouciant était insolent et ne suivait pas toujours ce que disait R'fal, ce qui avait tendance à le faire sortir de ses gonds, ce qui en général était assez exceptionnel.

- "Pas cette plante, idiot.", dit R'fal en pointant une plante rougeâtre, "Celle ci est toxique, c'est quand que tu comptes te le mettre dans le crâne ?", dit-il à son jeune élève alors qu'il préparait quelques plantes.
- "Je m'en souvenais pas, c'est bon hein ! Je vais la finir ta fichue potion !", pesta Daryk.

R'fal se retourna et soupira, pris soudainement d'un grand sentiment de désespoir. Puis il fit les cent pas, tourna autours de la petite hutte qui servait d'atelier fabriqué à l'arrache pour les deux dragons en forme humaine, et R'fal, muni de son air peu expressif habituel, lâcha une réflexion d'une voix fatiguée. N'importe qui pouvait sentir qu'il était à bout de nerf, mais c'était dans sa nature, il ne lâchait pas et parla franchement à son apprenti.

- "C'est désespérant. Bon à rien."

Une phrase qui n'avait pas plus a Daryk, qui s'énerva et haussa la voix, commençant à sacagger la hutte, les plantes tombant dans la boue et le matériel rare et fragile brisé en morceaux.

- "Tu m'énerves tu sais ?! Trouve toi quelqu'un d'autre, toi qui a l'air de tout savoir sur tout ! Prends plutôt quelqu'un comme toi, hautain et qui se la pète !"

Daryk se transforma soudainement en dragon, ravagea les alentours et fixa son maître. Ce dernier n'avait pas bougé d'un poil, n'étant pas vraiment impressionné. Il lui renvoya un regard vide, ne réagissant pas à cette démonstration qui pour lui avait fait paraître le jeune Daryk pour un dragon sans aucune valeur. Il venait de s'humilier lui-même, il avait pitié pour ce garçon. Tant pis, se dit notre dragon : après tout, il y en avait d'autres qui voulaient connaître les secrets de l'alchimie et la connaissance des plantes. Il n'aurait qu'à se trouver un autre apprenti.

La nuit tombée, il tomba de nouveau nez à nez avec Daryk. Leurs regards se croisèrent un instant, puis l'ancien apprenti se mit à genoux.

- "Je m'excuse... Maître Kalen. Reprends moi sous ton aile !"

R'fal ne put s'empêcher de décrocher un léger sourire en coin, vite effacé. Cependant il accéda à la requête du jeune dragon et le repris en tant qu'apprenti. Tout le monde à droit à une deuxième chance après tout. Quelques heures passèrent.

- "Prépare moi une décoction de plantes apaisantes, j'ai mal au crâne.", puis n'attendant pas de réponse particulière de Daryk, il enchaîna : "Tu connais les plantes, à force. Dépêche-toi."

Le jeune dragon resta étrangement silencieux... une fois le dos tourné, l'apprenti fit un geste qui scellera le sort de son maître : il sortit un sachet de plante de ses vêtements et en utilisa quelques unes pour le remède. Ce sont des plantes toxiques, mais ces dernières ont échappées de l'oeil averti de R'fal.

- "Voilà, c'est prêt. Je me retire, bonne soirée. Et dormez bien..."
- "Laisse moi, maintenant."

Cette phrase avait quelque chose de sinistre dans un sens, mais R'fal n'en pris pas compte. Il ingéra la potion, puis s'endormi immédiatement. S'en suivit un long sommeil. Un très, très long sommeil. Un de ceux dont on ne se réveille jamais, ceux qui nous destinent à ne plus jamais revoir la lumière du jour. La mort lente et douce avait attrapé R'fal dans ses serres et le dragon mourra dans son sommeil, une mise à mort déshonorante et lâche. Étrangement, s'il était véritablement mort, pourquoi son cerveau continuait-il à réfléchir, comment pouvait-il encore maudire intérieurement ce sale apprenti ayant souillé son âme, l'ayant tué en retournant ses propres connaissances contre lui ? C'est alors qu'un genre de portail fit son apparition : la porte vers les enfers ? C'était le bout du chemin, alors ? R'fal le traversa, s'attendant à être englouti par les ténèbres, mais il trouva autre chose. Un flot de lumière l'aveugla, et il se retrouva dans un lieu étrange, qu'il ne connaissait pas. Sur un bâtiment... de la civilisation ? Devant lui, un groupe de personne l'avait abordé. Heiwa ? Nouveau monde ? Qu'est-ce que ça voulait dire, tout ça ? R'fal se pencha légèrement pour s'observer : il était sous forme humaine, entièrement nu. Il se toucha, et eu du mal à réaliser qu'il était vivant. Une chance qui n'est surement pas donnée à tout le monde.

Il s'adapte désormais à ce monde. Bon nombre de détails de son ancien monde se sont effacés de sa mémoire, mais ses connaissances personnelles, acquises via l'expérience, sont restées. Il reste alchimiste et ce, malgré tout les souvenirs de rancune et de haine qui sont restés en lui au moment de sa mort. Plus jamais il ne donnera facilement sa confiance, et ce même à un ami ou à un apprenti. Il vérifiera toujours à deux fois ses gestes et ceux des autres, et désormais, seul le destin décidera de la tournure des évènements.

Vous HRP


Parrain ?
Non.
Autre ?
Actif seulement en soirée à cause du boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Conteur d'histoire et PNJ
Argent : 999999

MessageSujet: Re: R'fal Kalen   Mer 16 Jan - 20:48

Bienvenue !

Moi qui avait peur de la longueur de l'histoire ! (feignasse oblige xD) et bah ça s'est lu tout seul ôo vraiment super intéressant, j'ai beaucoup aimé ! un personnage fort intéressant en plus qui nous attend !
je te valide avec plaisir bon jeu parmi nous ^^

o°._______________________________.°o

Je conte toutes vos histoires... tout ce qui se déroule en ce monde nouveau... Écoutez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heiwa-rpg.bb-fr.com
 

R'fal Kalen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heiwa :: Informations :: Inscriptions :: Recensement-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit